OdyFolioEmirates
home OdyfolioEmirates chevron_right Sharjah chevron_right Sharjah Essentiel Visite

L'essentiel pour visiter Sharjah

access_time Mis à jour le 20.01.2017

Culture et patrimoine

Cet article regroupe les points essentiels pour la visite de Sharjah : quelques repères historiques, le guide pour la visite des monuments de la ville, une sélection de musées, les lieux sympathiques pour les achats souvenirs, les promenades et aller au restaurant.

Embarcations sur le creek de la ville de Sharjah, aux Émirats Arabes Unis

Embarcations sur le creek de la ville de Sharjah, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

Repères historiques sur l'émirat de Sharjah

L'histoire de Sharjah (qui peut s'écrire Charjah en français) ressemble à celle des autres villes de la côte. Des traces de peuplements anciens datant de 6000 ans avant J.C. témoignent d'une occupation ancienne de la région. La famille régnante, les Qassimi, a un lien de parenté avec la famille de Ras Al Khaïmah, les Qawassim, grands navigateurs et marchands à la réputation de pirates. La ville de Sharjah s'est développée grâce au commerce dans le golfe persique et à la route des Indes. Les navigateurs commerçant avec Sharjah lui ont donné divers noms au cours de l'histoire et font état de sa montée en puissance jusqu'à ce que la marine britannique détruise en 1819 le port et la flotte sur des soupçons de piraterie, mais plus vraisemblablement par la volonté d'éliminer un concurrent commercial. S'en suit une période de paix avec la puissance occupante, Sharjah étant un des États de la Trève, qui deviendront à leur indépendance en 1971 les Émirats Arabes Unis.

Au début du XXème siècle, Sharjah et ses bâtiments en pierre corallienne étaient décrits comme pauvres et tombant en ruine. En 1932 le site fut choisi par les britanniques pour y construire un aérodrome ce qui dynamisera pendant quelques décennies l'exportation des cultures perlières. Aujourd'hui, la piste a été transformée en autoroute et le glorieux passé aérien est relaté dans le musée de l'aviation. Un autre aéroport a été construit à l'Est de la ville, avec un petit trafic aérien se résumant à des vols régionaux à bas prix. Côté mer, le port de Sharjah s'envase dans les années 40 ce qui précipitera son déclin au profit de Dubaï. L’exploitation de gisements de pétrole offshore dans les années 70 permettra de financer le dragage du port. Dans les années 90, grâce à l'exportation de gaz, les quartiers historiques sont restaurés et des musées créés.

En 1998 l'Unesco désigne Sharjah comme la capitale culturelle du monde arabe et en 2014 la ville est élue capitale de la culture islamique.

Visite du centre ville

En venant du Sud, une fois dépassés les faubourgs de Dubaï sans charme, vous arriverez en vue du Khor Khalid avec sa fontaine géante et le parc Jazeira où il fait bon se promener au bord de l'eau. Le Sharjah Bridge (pont de Charjah) enjambe ce petit bras de mer et atterrit sur un gigantesque rond point au trafic automobile infernal. Le souk central communément appelé le Souk Bleu (et aussi Souk Al Markasi) est une des attractions les plus importantes de la ville.

A partir du rond point du Souk Bleu, prenez au Nord la route de la corniche qui longe le bras de mer et vous conduira rapidement dans le centre ville avec ses bâtiments majestueux, mosquées et son quartier historique. Vous noterez le soin particulier apporté à l'aménagement des rues avec de beaux lampadaires et des pierres de taille pour les bâtiments.

Le quartier historique (heritage area) est plaisant pour se promener et regarder l'architecture. Tout au plus, vous rencontrerez quelques ouvriers et touristes perdus, et avec beaucoup de chance, vous trouverez quelques échoppes ouvertes en journée. Pas de possibilités de restauration intéressantes dans cette zone. Intéressez vous à la tour à vent en pierre, unique en son genre aux émirats (Majlis Al Midfa), à la maison traditionnelle Bait Al Naboodah, aux petits musées et au fort Al Hisn.

Les musées de Sharjah

Si vous ne deviez visiter qu'un musée, cela doit être le musée de l'art islamique de Sharjah (Sharjah Islamic Art Museum). Tout proche, le Sharjah Art Museum (Musée des Arts de Sharjah) propose régulièrement une exposition temporaire de qualité en accès libre.

Sharjah dispose également d'un musée archéologique (Sharjah Archaeology museum), d'un musée de l'automobile (Sharjah Classic Cars museum) et d'un musée des sciences (Sharjah science museum).

Pour les enfants et les plus grands, l'aquarium de Sharjah (Sharjah aquarium) et le musée maritime de Sharjah (Sharjah maritime museum) qui expose de belles maquettes de navires. Ces deux sites sont côte à côte et situés à l'entrée de al Khan Lagoon. A noter que le restaurant de poissons attenant à l'aquarium est sympathique et dispose d'une terrasse avec vue sur le lagon.

A lire : Les musées de Sharjah

Al Qasbaa

Al Qasbaa est un ensemble de cafés, restaurants et petits magasins disposés le long d'un canal artificiel faisant penser à Venise. Al Qasba se situe au bord de Al Khan Lagoon et est facilement repérable de loin grâce à sa grande roue, the Eye of the Emirates (l'oeil des Emirats) qui offre un point de vue remarquable sur les environs.

Séjourner à Sharjah

Sources et notes :