OdyFolioEmirates
home OdyfolioEmirates chevron_right Emirats du Nord chevron_right Ajman

Ajman le plus petit émirat

access_time Mis à jour le 03.09.2016

Visiter Ajman, le plus petit émirat, c'est rendre visite à la plus typique des villes côtières du pays : une histoire maritime millénaire, un âge d'or de la pêche aux perles terminé, un fort musée rend hommage à ce qu'il reste du passé, une corniche et quelques souks dépeuplés. Ajman n'a pas de richesses pétrolières et gazières sur son territoire, d'ailleurs presque enclavé dans l’émirat de Sharjah. Aujourd'hui ignoré des touristes, c'est une ville provinciale paisible qui vit au rythme de ses chantiers navals.

Musée d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis

Musée d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

Histoire d'Ajman

Ajman a pendant plus de 2000 ans vendu aux marchands de passage des perles. Les premières traces de cette activité remontent au troisième siècle avant J.C. La ville était aussi connu pour ses chantiers navals.

Le nom d'Ajman proviendrait d'une tribu venue d'Oman en 1775. L’Émirat a eu sa première reconnaissance officielle en tant qu'état en 1820, à l'occasion d'un traité de pays passé avec la Grande Bretagne. Le golfe persique était alors la proie de luttes d'influence commerciale, et il y a avait de nombreux accrochages entre les tribus des différents émirats.

Au cours des décennies, d'autres traités portant sur la sécurité maritime ont été signés avec la Grande Bretagne, et en 1892 Ajman devint plus officiellement sous domination britannique, dans un ensemble de territoires nommés États de la Trève. Il faut savoir que pendant toute cette période, le nombre d'habitants oscillait autour de 1000.

En 1971 les britanniques se retirèrent définitivement de la région, et Ajman accepta d'intégrer les Émirats Arabes Unis, pays nouvellement créé par la réunion de sept émirats.

L'Ajman d'aujourd'hui

Au début de ce siècle, Ajman accueille 240,000 habitants. La ville est connue internationalement dans le monde musulman au travers de sa chaîne de télévision Channel 4 largement diffusée par satellite. Elle adopte au petit écran la ligne de programmes qui avait fait le succès de Public Radio. Dans les années 1960, Public Radio avait été la première radio des Émirats Arabes Unis, diffusant versets du Coran et autres lectures religieuses.

Sur le plan économique, si les chantiers navals produisent toujours quelques boutres aux lignes traditionnelles, c'est la réparation de navires qui est le poumon économique de la ville. Si vous allez sur les quais, vous verrez sur plusieurs kilomètres des navires utilitaires amarrés en cours de réparation.

Frontières administratives de l'émirat d'Ajman, membre des Émirats Arabes Unis

Frontières administratives de l'émirat d'Ajman, membre des Émirats Arabes Unis ©OpenStreetMap contributors

Tourisme à Ajman

Nous préférons vous prévenir, Ajman n'est pas une destination touristique majeure. A réserver donc aux voyageurs qui ont beaucoup de temps à consacrer dans la région. Les photographes amateurs seront ravis par l'authenticité des lieux, qui ne semblent pas avoir changés depuis les années 60.

Le fort d'Ajman

Le fort d'Ajman est la principale attraction touristique. Comme beaucoup de forts de la région, il était le symbole de l'autorité de l'émirat et organisait sa défense en cas d'attaque. Construit vers 1775, le fort est constitué de corail et de gypse. Il fut endommagé en 1820 lors du conflit avec les britanniques. Transformé en musée au 20ème siècle, il retrace au delà de l'histoire d'Ajman, la vie de la population aux Émirats Arabes Unis. On y trouve des antiquités, des photos anciennes, des objets d'antan. Et aussi la représentation des métiers artisanaux, comme dans la plupart des forts-musée de ce genre du pays. Mais au fort d'Ajman, le nombre de métiers représentés par des figurines à taille réelle est particulièrement important. Le fort est ouvert tous les jours sauf le vendredi, de 8h à 20h. L'entrée est à 5 AED (15 AED pour une famille).

En face du fort, deux petits souks endormis : le marché d'Ajman Saleh (Ajman Saleh Market) et le souk de l'or d'Ajman (Ajman Gold Souk). Sur la corniche intérieure, au début de la presqu’île, il y aussi le marché aux poissons d'Ajman (Ajman Fish Market). Sur la corniche vous trouverez aussi la tour de guet Al Murabaa (Al-Murabaa Watchtower) qui fut érigée en 1930 pour protéger la ville. Elle a depuis été restaurée en 2000. De l'autre côté de la presqu'île, la plage d'Ajman (Ajman Beach). Comme la ville est plutôt traditionnelle, y bronzer en bikini serait déplacé.

Ajman possède aussi d'autres sites historiques (tours et forteresses) dans son enclave de Manama notamment le fort d'Al Mareer (Al Mareer fort) aussi appelé musée d'Al Manama (Al Manama museum). Ces sites se trouvent à moins d'une heure de route de Ajman ville.

L'autre enclave d'Ajman est située près de Hatta, dans la région des montagnes d'Ajar. On y trouve le très petit château Masfout (Masfout Castle), en réalité une tour de deux chambres construite au 19ème siècle et destinée à protéger la zone des bandits venants du Sultanat d'Oman.

Sur les territoires d'Ajman, se dresse le fort Hassa Buweeid (Hassa Buweeid castle) aussi appelé le fort blanc (White stones castle). C'est une tour carrée avec deux chambres. Bien que son aspect soit traditionnel, elle a été construite tardivement en 1976. Il y a aussi le fort rouge construit à la même époque, et auquel a été rajouté une troisième tour lors de sa restauration en 1986.

Cour intérieure du fort de la ville d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis

Cour intérieure du fort de la ville d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

Intérieur du fort musée d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis

Intérieur du fort musée d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

Tour du fort de la ville d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis

Tour du fort de la ville d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

Hôtels à Ajman

A Ajman il y a deux très excellents hôtels en bord de mer avec plage : Le Ajman Saray Luxury Collection Resort et le Fairmont. Nous pouvons égalment citer deux autres bons hôtels dans la même catégorie : The Ajman Palace Hotel et le Kempinski Hotel Ajman.

Dans la catégorie inférieure (4 étoiles), les deux hôtels Ramada sont en règle générale moins chers de 30%, différence justifiée par des prestations nettement en retrait. Le Ramada Beach Hotel Ajman, qui comme son nom l'indique est au bord de la plage, et le Ramada Hotel Suites Ajman qui est un hotel de ville offrant un bon compromis confort-budget, si votre intention est juste de passer une nuit à Ajman dans le cadre d'un circuit touristique.

En ce qui concerne les hôtels avec 1, 2 ou 3 étoiles, ainsi que les appart-hôtels, les prix sont très bas. La qualité aussi. Rien de vraiment recommandable à notre avis, mais là encore si votre objectif est juste de passer une nuit et de reprendre la route, vous pouvez y trouver votre bonheur et économiser sur votre budget - et se faire plaisir plus tard au cours du séjour peut-être?

Cartes d'Ajman

Plan de la ville d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis

Plan de la ville d'Ajman, aux Émirats Arabes Unis ©OpenStreetMap contributors

Plan avec localisation du fort et musée d'Ajman

Plan avec localisation du fort et musée d'Ajman ©OpenStreetMap contributors

Sources et notes :

public Office du tourisme : http://www.ajmantourism.ae/