OdyFolioEmirates
home OdyfolioEmirates chevron_right Dubaï chevron_right Jumeirah chevron_right Burj Al Arab

Le Burj Al Arab, l'hôtel 7 étoiles iconique de Dubaï

access_time Mis à jour le 03.09.2016

HôtelArchitecture

Autoproclamé 7 étoiles, l'hôtel Burj Al Arab Jumeirah restera comme le symbole de Dubaï de par le monde. Édifié en forme de planche à voile sur une petite île à quelques encablures des plages de Jumeirah, il dresse fièrement son mat de 321 mètres sur la côte de Dubaï. En réservant un de ses restaurants, il est possible d'entrer dans le bâtiment pour y faire un tour sans avoir de réservation d'hôtel.

Vue de l'hôtel Burj Al Arab de Dubaï depuis une plage de Jumeirah (Émirats Arabes Unis)

Vue de l'hôtel Burj Al Arab de Dubaï depuis une plage de Jumeirah (Émirats Arabes Unis) ©Odyfolio

Histoire du Burj Al Arab

Au début des années 90, Dubaï déborde d'ambition et de capitaux pour réaliser ses rêves de gloire. Il fallait à la ville un monument iconique pour exporter son nom de part le monde, et attirer les touristes en masse.

Plusieurs cabinets d'architectes planchèrent sur le projet, avec comme cahier des charges la réalisation d'un hôtel grand luxe avec une architecture remarquable, pour placer Dubaï au même niveau que les grandes villes du monde.

C'est le projet de Tom Wright, du cabinet WKK Architects qui a été retenu. Son architecture élégante et résolument high tech réalise un train d'union entre les origines maritimes de la ville (symbolisées par un bâtiment en forme de voile qui rappelle les boutres traditionnels arabes), et l'entrée du pays dans le futur, avec une réalisation futuriste.

Une fois la forme décidée, plusieurs consortiums d'entrepreneurs se sont mis à l'ouvrage pour réaliser l'ensemble. Le résultat a clairement atteint son objectif, puisque le Burj Al Arab est ancré dans la mémoire collective comme le monument représentant Dubaï, même si le Burj Khalifa, un des plus hauts gratte-ciel du monde, tente de lui ravir sa première place.

Le Burj Al Arab en chiffres

Initiée en 1994, la construction a duré cinq ans, et le Burj Al Arab a été délivré en décembre 1999, juste à temps pour les festivités de l'an 2000. Il aura fallu deux ans pour construire une île artificielle à 280 mètres du rivage capable de résister aux assauts de la mer, et trois ans pour construire le bâtiment.

La construction aura nécessité 70.000 mètres cubes de béton et 9.000 tonnes d'acier. Son coût est estimé à 7,8 milliard de dollars.

Son mat culmine à 321 mètres de haut, et l'étage le plus élevé à 197 mètres. Les 53 étages et les 3 sous-sols sont desservis par 18 ascenseurs et monte-charges, donnant accès à 202 chambres et suites, et aux espaces communs. Une grande partie du volume intérieur est constitué de vide : c'est l'Atrium, qui accueille entre autres la réception de l'hôtel, avec une hauteur sous plafond de 180 mètres. Le Burj Al Arab se vante d'être le troisième plus haut hôtel du monde (classement ne considérant pas les hôtels inclus dans des constructions à usage mixe, comme par exemple l'hôtel Armani du Burj Khalifa).

L'hôtel Burj Al Arab

Si l'architecture extérieure est résolument futuriste, les aménagements intérieurs des suites et des parties communes sont plus classiques, avec un style baroque peinant parfois à meubler les grandes superficies des chambres. Une décoration intérieure davantage adaptée au goût de la clientèle du Golfe qu'à une clientèle internationale, en donnant l'accent sur le faste.

Les prix des chambres commencent à 1000EUR la nuit en basse saison, mais le prix moyen se situe plutôt à 1300EUR. A ce prix il est possible d'avoir une suite duplex deluxe avec une grand lit double. Pour une petit peu plus, nous vous recommandons la suite panoramique qui offre une vue saisissante de la ville de Dubaï. L'hôtel Burj Al Arab propose des suites plus grandes, avec jusqu'à 3 chambres, dénommées Diplomatic, Presidential et Royal.

Équipements de l'hôtel Burj Al Arab

L'hôtel Burj Al Arab propose 9 restaurants et bars de très haut standing, avec une carte clairement au dessus des autres établissements de la ville en terme de budget.

Au pied de l'édifice, une plage privée artificielle pour l'usage exclusif des clients de l'ĥôtel. L'établissement propose 4 piscines, dont deux intérieures. A noter que les clients du Burj Al Arab ont un accès gratuit au parc d'attraction Wild Wadi qui se situe juste à l'entrée de l'hôtel sur la côte.

Et comme tous les établissements de ce niveau, on retrouve les incontournables spa et salles de sport high tech, ainsi qu'une garderie pour enfants.

L'hôtel géré par la chaîne Jumeirah, qui possède de très nombreux hôtels à Dubaï, propose un large catalogue d'activités et pourra organiser des tours en ville, dans le désert, des croisières en mer et des parties de golf.

Réserver au Burj Al Arab et autres hôtels à proximité

Pour réserver au Burj Al Arab vous pouvez passer par notre partenaire d'affiliation hôtels.

Comment payer moins cher au Burj Al Arab

Les tarifs du Burj Al Arab Dubaï sont élevés, mais en basse saison ils peuvent être très bas. La concurrence des hôtels haut de gamme est rude à Jumeïrah, et même le plus prestigieux des hôtels doit lancer des promotions et des déstockages de dernière minute. Cela se fait discrètement sur les centrales de réservation Internet, comme notre partenaire d'affiliation Booking.com.

Hôtels près du Burj Al Arab

Plan d'accès

L'accès au Burj Al Arab se fait à partir du quartier Jumeirah 3, et l'entrée se situe au niveau du parc d'attraction Wild Wadi. L'établissement dispose d'un service de voiturier.

L'accès au site est uniquement réservé aux clients de l'hôtel. L'astuce pour s'y rendre est de faire une réservation dans un restaurant.

Pour regarder son architecture à partir de la côte, rendez-vous sur la plage publique de Jumeirah qui offre un beau point de vue, ou au sommet des attractions du parc Wild Wadi, ou encore dans le complexe Madinat Jumeirah.

Plan du Burj Al Arab et de ses environs

Plan du Burj Al Arab et de ses environs ©OpenStreetMap contributors

Sources et notes :