OdyFolioEmirates
home OdyfolioEmirates chevron_right Al Gharbia chevron_right Sir Bani Yas Island

Sir Bani Yas Island, l'île aux animaux

access_time Mis à jour le 03.09.2016

NatureAnimauxMer et océan

L'île de Sir Bani Yas est dédiée depuis près d'un demi siècle à la conservation des espèces animales menacées d’extinction. Ancienne réserve de l’émir d'Abu Dhabi, l'île est maintenant accessible au public qui s'émerveille devant les centaines de milliers d'arbres plantés dans le désert, où des milliers d'animaux gambadent en liberté.

Cliquez ici pour vous abonner à la chaîne YouTube Odyfolio Emirates

Animaux sur une prairie de l'île de Sir Bani Yas, région d'Al Gharbia, dans l’Émirat d'Abu Dhabi

Animaux sur une prairie de l'île de Sir Bani Yas, région d'Al Gharbia, dans l’Émirat d'Abu Dhabi ©Odyfolio

Histoire d'une île artificielle

Dans les années 1970, le père fondateur des Émirats Arabes Unis, Cheikh Zayed, voulu protéger de l'extinction des espèces animales en danger vivant dans la région du golfe. Sur son île privée de Bani Yas, il entreprit de transformer une terre aride en un domaine habitable par l'homme et les mammifères, en plantant des millions d'arbres. En 1977, la réserve est officiellement créée et la chasse interdite.

L'île s'est formée il y a 20 millions d'années et sa partie supérieure est composée de sel. Des fossiles d'animaux (éléphants notamment) datés de 6 à 8 millions d'années découverts sur l'île voisine de Dalma laissent supposer que l'île de Bani Yas a pu abriter de tels animaux également. Les premières traces d'une implantation humaine dans la région datent de 200.000 ans mais les preuves concrètes d'une présence sur l'île datent de 5.000 ans avant notre ère. Des poteries et des tombes confirment une occupation lors de l'âge du bronze.

Entre 600 ans avant notre ère et l'an 300, on retrouve dans la région et sur l'île voisine de Dalma les vestiges d'une activité maritime intense en Mésopotamie s'étendant jusqu'à la Méditerranée. D'un point de vue historique, l'île de Bani Yas est très importante puisque l'on y trouve les ruines d'un monastère chrétien, unique en son genre dans l'Est de la péninsule arabique, établi entre le sixième et le huitième siècle après Jésus-Christ. Ce site archéologique qui peut être visité est important pour l'histoire de la région car il atteste de la présence d'une religion monothéiste avant l'ère islamique.

Au cours des siècles suivants, on ne note pas une activité frénétique sur Bani Yas Island, si ce n'est qu'elle se situe sur une route maritime fréquentée. On suppose que l'île était essentiellement habitée par des pêcheurs. Au début du vingtième siècle, c'était un lieu de pêche prisé pour les perles, en tout cas jusqu'aux années 30, quand les perles de cultures japonaises scellèrent le sort des pêcheurs traditionnels, et entraînèrent le déclin de l'activité dans la péninsule arabique. A noter également l'exploitation de mines de sel.

Paysage sur l'île de Bani Yas Island, dans la région Ouest de l’Émirat d'Abu Dhabi

Paysage sur l'île de Bani Yas Island, dans la région Ouest de l’Émirat d'Abu Dhabi ©Odyfolio

Une modèle écologique?

Depuis 1977, le succès des efforts de conservation des espèces animales sont sans appel. Par exemple, quatre oryx ont initialement été introduits, et près d'un demi-siècle plus tard leur population avoisine le demi-millier.

Le nombre d'espèces animales est important. On y trouve essentiellement des antilopes, oryx, gazelles, cerfs, daims et moutons. Du côté des grands carnivores (plus difficiles à observer), des hyènes à rayures, des guépards, des chacals, des caracals. Également une grande variété de mammifères, reptiles et oiseaux. Sans oublier, pour le plaisir des yeux, les girafes.

En 1999 un sanctuaire maritime est établi, avec une zone de huit kilomètres autour de l'île où la pêche est interdite, pour le plus grand bonheur des tortues, dugongs et dauphins.

Si l'impact de la préservation de la faune est évident, il est un domaine qui peut ne pas satisfaire certains écologiques. En effet, les millions d'arbres plantés sur cette île aride ne survivent que grâce à un réseau d'irrigation gigantesque alimentant chaque arbre au goutte à goutte. En vous promenant sur l'île, vous apercevrez partout les tuyaux en plastique qui dépassent du sol. Étant donné qu'il n'y a pas de source d'eau conséquente sur l'île, l'eau utilisée pour l'irrigation provient de la mer, après dessalinisation. Une centrale à gaz située sur le continent produit l'eau potable qui est acheminée par pipeline jusqu'à l’île. Cette opération requiert beaucoup d'énergie, obtenue grâce à la combustion d'énergies fossiles. Mais heureusement les autorités investissent actuellement dans des turbines à vent, en coopération avec le projet Masdar à Abu Dhabi. Ce petit bémol ne doit pas vous gêner pour visiter l'île, car le projet a une réelle vision écologique. Ce problème énergétique en passe d'être résolu est simplement la transition naturelle entre les pratiques environnementales du 20ème siècle vers celles du 21ème siècle. D'autres initiatives comme la mise en place de transports électriques témoignent des ambitions des gestionnaires d’amener progressivement le site vers une parfaite osmose avec l'environnement.

Mammifères sur l'île de Sir Bani Yas, région d'Al Gharbia, dans l’Émirat d'Abu Dhabi

Mammifères sur l'île de Sir Bani Yas, région d'Al Gharbia, dans l’Émirat d'Abu Dhabi ©Odyfolio

Développement du tourisme

Jusqu'aux années 2000, l'île de Bani Yas s’offrait peu aux visiteurs. Mais en 2008 tout change avec l'ouverture d'un hôtel de luxe au Nord de l'île, géré par la prestigieuse chaîne Anantara (la même qui gère le Qasr al Sarab dans le désert de Liwa). L'hôtel cinq étoiles Desert Islands Resort and Spa dispose de 64 chambres et suites grand luxe avec vue sur les rives du golfe persique. Les prestations sont de bonne qualité, avec une très belle piscine, des restaurants gastronomiques et un spa. En revanche, bien qu'il soit en bord de mer, il ne dispose pas de vraie plage.

Forte de son succès, la chaîne a ouvert deux autres établissements au début des années 10 : l'Anantara Yas Island al Yamm Villa Resort, avec ses luxueuses villas avec piscines privées et accès direct sur plage de sable fin. Et l'Anantara Sir Bani Yas Island Al Sahel Villa Resort, qui propose des habitations de luxe au milieu du parc, façon savane africaine. La chaîne hôtelière gère aussi un embarcadère pouvant accueillir des yachts jusqu'à 50 pieds.

Mais ce qui va accélérer le tourisme sur l'île, c'est la création d'un centre dédié à l’accueil de paquebots qui déverseront leur flot de vacanciers pour une journée, à l'image de ce qui se fait dans les caraïbes (Island Stop Over). L'Abu Dhabi Port Company (ADPC), chargée du développement du tourisme de croisière dans l'émirat d'Abu Dhabi, démarche actuellement les grandes compagnies de croisière.

Terrasse d'une villa de l'hôtel Al Sahel, au cœur du parc animalier de Sir Bani Yas Island, dans l’Émirat d'Abu Dhabi.

Terrasse d'une villa de l'hôtel Al Sahel, au cœur du parc animalier de Sir Bani Yas Island, dans l’Émirat d'Abu Dhabi. ©Odyfolio

Activités sur Sir Bani Yas Island

Les activités sur Sir Bani Yas Island sont très encadrées et organisées par la chaîne d'hôtels Anantara, ou par quelques prestataires affiliés. Les prix commencent à 175AED par personne, mais plus proches de 290AED en moyenne. Pour plus d'informations consultez le catalogue des activités sur Sir Bani Yas Island et leur prix et voici le contact pour réserver : activitiesdirs@anantara.com

L'activité la plus populaire est le safari en voiture (Nature and Wildlife Drive) qui permet en deux heures de parcourir une grande partie de l'île et d'observer beaucoup d'animaux. C'est une excursion incontournable, et nous vous conseillons de la faire tôt le matin ou au coucher du soleil. Il est aussi possible de faire la même activité à pied avec un guide, et être plus proche des animaux (prévoir de bonnes chaussures pour la marche).

Une girafe en compagnie d'un paon sur l'île de Bani Yas, aux Émirats Arabes Unis

Une girafe en compagnie d'un paon sur l'île de Bani Yas, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

D'autres activités très sportives sont proposées : équitation, kayak, VTT dans la montagne, tir à l'arc, snorkelling (observation de la vie marine avec masque et tuba), pèche au gros, et même plongée à la recherche de perles.

D'un point de vue culturel, les ruines du monastère chrétien peuvent être visitées. Bien qu'historiquement très important, le site est visuellement limité. Si vous souhaitez vous y rendre, mieux vaut demander à l'hôtel, lors de la programmation des activités, de l'inclure dans une excursion passant à proximité.

Hôtels et villas sur Sir Bani Yas Island

Les trois établissements hôteliers sont gérés par la chaîne de prestige Anantara. Ouvert en 2008, l'hôtel Anantara Desert Island est le plus grand et le plus abordable. Il dispose d'équipements de niveau cinq étoiles et d'une belle et grande piscine.

Al Sahel villas est un petit hôtel de prestige avec seulement 30 villas au milieu du parc animalier. Al Yamm villas a des prestations de même niveau, mais il est situé à l'extérieur du parc animalier sur une plage.

Se rendre sur l'île Bani Yas

Tout d'abord il faut savoir qu'il n'est pas possible de visiter l'île sans avoir de réservation hôtelière (ou être inclus dans un tour organisé dans certains cas).

La route est la solution la plus commune. Depuis l'aéroport international d'Abu Dhabi jusqu'à l'embarcadère situé dans la localité de Ruwaïs, il y a 264 kilomètres, que vous parcourrez en 2h30. Comme évoqué sur d'autres articles relatifs à la région d'Al Gharbia, la route E11 qui rejoint le Qatar est très monotone. Elle fait actuellement l'objet d'agrandissements ce qui plonge des secteurs entiers dans le noir la nuit, avec un marquage au sol approximatif. En dehors des zones de travaux la route est bonne. Depuis l'aéroport de Dubaï, compter une heure de plus. L'embarcadère est fléché mais mieux vaut suivre son parcours sur une carte pour ne pas se tromper. L'embarcadère est géré par la chaîne Anantara, qui contrôle l'accès des visiteurs sur l'île depuis l'embarcadère, et prend en charge les bagages que vous retrouverez dans votre chambre à l'arrivée. Un service de voiturier peut prendre en charge votre véhicule, qui sera garé à l'ombre sur un parking sécurisé. Sur demande, l'hôtel peut se charger de votre transfert depuis n'importe quel lieu dans les Émirats Arabes Unis (à partir de 700AED l'aller simple en véhicule de luxe depuis Abu Dhabi, 1100AED depuis Dubaï).

Cliquez ici pour vous abonner à la chaîne YouTube Odyfolio Emirates

Le bateau effectue 8 rotations par jour soit à peu près une rotation toutes les deux heures sauf la nuit, et ce tous les jours de la semaine. Prévoir d'arriver au moins trente minutes avant le départ. Le coût des transferts est inclus dans le prix de la chambre d'hôtel. A l'arrivée, un bus vous conduira à votre hôtel.

L'autre solution pour rejoindre Sir Bani Yas Island est par les airs. Il y a quelques années cela n'était pas très pratique, avec un avion partant de l'aéroport Al Bateen dans le centre d'Abu Dhabi et ne reliant pas directement l'île. Mais aujourd'hui, il existe une liaison assurée par Rotana Jet reliant l'Aéroport d'Abu Dhabi (terminal 2) à l'aérodrome situé sur l'île. Actuellement il y aurait deux rotations par semaine, mais mieux vaut vérifier directement auprès de Rotana Jet car la liaison n'est pas mature et le programme de vol peut être amené à changer. Les tarifs en classe économique commencent à 280AED aller-simple.

Toujours par les airs, pour les plus fortunés il existe la solution de privatiser un hydravion de la société Seawings. Compter 11000AED pour un maximum de 9 personnes. Le trajet dure alors 55 minutes depuis Abu Dhabi, et 1h10 au départ de Dubaï. À ce prix, le point d'embarquement est à votre convenance aux Émirats Arabes Unis ou en Oman. À Abu Dhabi, la prise en charge se fait généralement sur Yas Island (marina de l'hôtel Viceroy) ou à l'Emirates Palace.

Déchargement des baggages depuis le ferry reliant l'île de Bani Yas Island au continent

Déchargement des baggages depuis le ferry reliant l'île de Bani Yas Island au continent ©Odyfolio

Localisation et cartes

Localisation de l'île de Sir Bani Yas Island aux Émirats Arabes Unis

Localisation de l'île de Sir Bani Yas Island aux Émirats Arabes Unis ©OpenStreetMap contributors

Carte de Sir Bani Yas Island aux Émirats Arabes Unis

Carte de Sir Bani Yas Island aux Émirats Arabes Unis ©OpenStreetMap contributors

Sources et notes :

public Site officiel : http://www.sirbaniyasisland.com/ (en anglais)