OdyFolioEmirates
home OdyfolioEmirates chevron_right Al Gharbia chevron_right Qasr al Sarab

Un conte des mille et une nuits à l'hôtel Anantara Qasr al Sarab Desert Resort

access_time Mis à jour le 21.09.2016

HôtelDésert

Partis d'Abu Dhabi le matin direction l'hôtel Anantara Qasr al Sarab Desert Resort où nous détenions une réservation pour quelques nuits, nous avons roulé plusieurs heures dans le désert de Liwa qui, au fur et à mesure que l'on s'y enfonce, devient de plus en plus beau. Puis, là où toute vie semble impossible dans cet océan de dunes, un palais tout droit sorti d'un conte des mille et une nuits surgit derrière une dune. Pas un signe de vie... serait-ce un mirage?

Piscine de l'hôtel Anantara Qasr Al Sarab dans le désert de Liwa, Émirat d'Abu Dhabi

Piscine de l'hôtel Anantara Qasr Al Sarab dans le désert de Liwa, Émirat d'Abu Dhabi ©Odyfolio

En route pour le Qasr al Sarab

Le Qasr al Sarab, c'est un bijou isolé qui se mérite. Il faut compter 2h30 de route depuis Abu Dhabi, 3h30 depuis Dubaï. Les derniers kilomètres sont si beaux qu'il faudra ajouter 30 minutes pour s'arrêter admirer le paysage et prendre des photos.

La route commence dans les faubourgs d'Abu Dhabi, un de ces quartiers industriels poussiéreux traversé par une autoroute encombrée de camions et fourgonnettes, où tous les sens du conducteur sont en éveil. Nous empruntons la célèbre route 11 qui longe la côte des Émirats en prenant la direction du Qatar et de l'Arabie Saoudite. Il n'y a plus de directions claires car il n'y a pas de grande ville émirienne par là bas, à part peut-être Tariff.

Les premiers cent mètres préfigurent ce qu'est la route jusqu'à la frontière : un bitume brûlant traversant un désert plat sans intérêt, monotone et sans possibilité de voir la mer.

Heureusement nous allons très vite quitter cette route pour emprunter la E65. La route se dirige vers l'Oasis de Liwa, mais comme sur cette voie rectiligne il n'y a rien pendant 130 kilomètres, et qu'au bout de la route il n'y a que le désert, il n'y a pas de signalétique. Heureusement un discret panneau brun indique l'hôtel Qasr al Sarab. On quitte alors l'autoroute au niveau de l'incinérateur d'Abu Dhabi, avec sa décharge à ciel ouvert. il faut délaisser la route pour camions poubelles (truck road) et prendre la route à deux voies au bel asphalte sans terre plein central.

Quelques kilomètres plus loin, arrêtons nous une heure au musée national de l'automobile. Puis reprenons la route qui dévoile un désert de plus en plus vallonné. Il va sans dire qu'avant d'aborder cette grande ligne droite de plus de cent kilomètres, mieux vaut s'assurer à Abu Dhabi du plein d'essence et d'eau fraîche car il n'y aura aucun ravitaillement possible.

Apès une longue route nous arrivons dans une petite bourgade qui marque l'entrée de l'oasis. il y a une station service ADNOC de l'autre côté de la route, il est conseillé de compléter son plein d'essence, utiliser les toilettes et acheter quelques consommations fraîches. Ensuite pour la suite de il faudra être vigilant : nous reprenons la route principale vers le Sud. Un panneau brun indique la direction de l'hôtel Anantara Qasr al Sarab : il faut faire un demi tour (U turn) puis tourner rapidement à droite sur une voie qui coupe les clôtures grillagées.

Là commence la route menant au Qasr al Sarab. Ici plus de tremplin central, d'éclairages ni de poteaux électriques. La route sinuant dans les dunes est sublime. Si vous vous garez sur le bas côté pour prendre des photos, attention à garder toutes les roues sur la route car il est très facile de s'ensabler. Après une tempête de sable, les dunes mangent la route et il faut être prudent au détour d'un virage. C'est d'ailleurs une route qui peut être très hasardeuse d'emprunter de nuit. En revanche, nul besoin d'avoir un véhicule tout terrain car la route d'Abu Dhabi jusqu'à l'hôtel est de très bonne qualité.

Carte d'accès à l'hôtel Anantara Qasr Al Sarab, désert de Liwa, Émirats Arabes Unis

Carte d'accès à l'hôtel Anantara Qasr Al Sarab, désert de Liwa, Émirats Arabes Unis ©OpenStreetMap contributors

Arrivée à l'hôtel

Quelques kilomètres avant l'hôtel, deux tours postées de chaque côté de la route annoncent que le voyage touche bientôt à sa fin. Parfois lorsque l'établissement est plein ou qu'il accueille des personnalités, une équipe de sécurité peut y filtrer les visiteurs. Pas de soucis si vous avez chambre réservée, mais si vous voulez simplement visiter l'hôtel vous pourriez être déçus. Alors un conseil : le jour précédent votre visite, téléphonez à l'hôtel pour réserver une table à déjeuner.

Enfin le gigantesque ensemble hôtelier parfaitement intégré dans le paysage est en vue. Si vous avez une réservation au Qasr al Sarab, une service de voiturier vous prendra en charge. Si vous venez simplement pour déjeuner ou prendre une consommation, garez vous-même votre véhicule au parking supérieur (prendre la voie qui grimpe sur la gauche, près de la piste d'hélicoptère).

Muraille de l'hôtel Qasr al Sarab dans le désert de Liwa, dans l’Émirat d'Abu Dhabi

Muraille de l'hôtel Qasr al Sarab dans le désert de Liwa, dans l’Émirat d'Abu Dhabi ©Odyfolio

Visite de l'hôtel

Quelque soit votre point d'entrée, promenez-vous en extérieur en essayant de vous diriger vers la piscine. Près du hall principal, il y a une grande terrasse et un salon climatisé où vous pourrez prendre un verre. Nous vous conseillons de déjeuner au restaurant près de la piscine. Si vous n'avez pas de réservation à l'hôtel et êtes là simplement pour visiter, il est courtois de déjeuner au restaurant et de ne pas tenter d'utiliser la piscine et ses transats.

Lors de votre visite, ne manquez pas de vous rendre au Souk de l'hôtel.

Restauration

Comme tous les hôtels de ce standing isolés, il faut prévoir un budget conséquent pour la nourriture et les boissons. Le restaurant Al Waha propose un buffet. En extérieur, nous vous conseillons à partir de midi le restaurant Ghadeer pour une cusine arabe et méditerranéenne (meilleur choix si vous n'avez pas de chambre à l'hôtel). En soirée, avant la tombée su soleil, savourez une consommation sur la terrasse du Suhail (style rooftop) et admirez le coucher de soleil, puis restez-y pour dîner. Sur réservation l'hôtel Anantara peut organiser des dîners romantiques au milieu des dunes, ou dans une version luxueuse d'un camp de bédouins.

Activités proposées par l'hôtel

Le Qasr al Sarab propose les activités touristiques classiques telles que randonnées dans le désert, ballade en dromadaire, dune bashing (excursion en 4x4), démonstration de fauconnerie, équitation, yoga, vélo des sables et également char à voile. Il peut être intéressant de prendre un package chambre + activités.

Comme dans tous les établissements de la chaîne hôtelière thaïlandaise Anantara, le Qasr al Sarab dispose d'un spa de très grande qualité.

Réservation à l'hôtel Qasr al Sarab Resort and Spa

Vous pouvez contacter en direct l'hôtel par l'intermédiaire de leur site internet. Les agences de voyages en ligne booking.com, Expedia ou Opodo peuvent proposer des tarifs promotionnels qui ne sont pas disponibles en vente directe auprès de l'hôtel. Attention à bien comparer les prix à prestation égale (petit déjeuner, inclusion des taxes de séjour, pénalités d'annulation).

A voir aux alentours

L'hôtel étant très isolé, il n'y a que du désert aux alentours. Ne manquez pas notre article sur les itinéraires conseillés dans le désert de Liwa. En quittant l'hôtel vous pouvez emprunter la route des forts de l'oasis de Liwa et terminer la journée à la dune de Moreeb. Si vous appréciez la chaîne d'hôtels Anantara, vous pouvez vous rendre sur leurs établissements de l'île de Sir Baniyas, toujours dans la région d'Al Gharbia mais au Nord sur la côte.

Sources et notes :

public Site officiel : http://qasralsarab.anantara.fr/