OdyFolioEmirates
home OdyfolioEmirates chevron_right Abu Dhabi chevron_right Abu Dhabi

Abu Dhabi en quelques mots

access_time Mis à jour le 27.05.2017

Ville et urbanisme

Abou Dhabi est la discrète capitale des Émirats Arabes Unis. Longtemps restée effacée derrière Dubaï, elle se rattrape depuis plus d'une décennie en développant des infrastructures touristiques de très grande qualité.

Entre autres, la grande mosquée Cheikh Zayed, l'Emirates Palace, le circuit de Formule 1 de Yas Island, les hôtels de luxe sur la corniche, l'Université de la Sorbonne Abou Dhabi sur Reem Island, le musée du Louvre Abou Dhabi sur l'île de Saadiyat.

Vue de la ville d'Abu Dhabi depuis la plage de l'heritage village

Vue de la ville d'Abu Dhabi depuis la plage de l'heritage village ©Odyfolio

Géographie de la ville

La ville d'Abu Dhabi s'étend sur plusieurs îles et sur le continent. L’île principale comporte au Nord-Ouest une corniche aménagée de 6 kilomètres bordant un bras de mer aux eaux peu profondes, protégé par Lulu Island et la presque-île du Marina Mall. Avec son île principale désormais entièrement urbanisée, la ville s'étend rapidement au Nord sur les îles d'Al Reem, Saadiyat et de Yas, rattachées au continent par une autoroute moderne à 8 voies. A l'Ouest, l'aéroport international indique la limite de la ville. Au Sud s'étend la zone industrielle et des zones résidentielles populaires. Et si vous regardez de près le plan, vous pourrez voir entre les quartiers Khalifa City A et Khalifa City B un grand triangle désertique : c'est l'emplacement de la future capitale où sera construite d'ici 2030 une forêt de gratte-ciels.

Au milieu des îles du Nord, une réserve naturelle abrite une mangrove, heureusement tenue à l'écart de l’appétit des promoteurs. La ville ne dispose pratiquement pas d'eau douce et a massivement recours au dessalement d'eau de mer. Pas de dunes dans la ville mais un sable éolien très fin qui vole dans l’atmosphère les jours de grand vent.

Coucher de soleil sur Abu Dhabi et sa mangrove, aux Émirats Arabes Unis

Coucher de soleil sur Abu Dhabi et sa mangrove, aux Émirats Arabes Unis ©Odyfolio

Grandes tendances économiques

Capitale politique d'une nation tirant la plus grande partie de ses revenus de l'exploitation pétrolière, Abu Dhabi abrite ministères, ambassades et entreprises publiques pétrolières, financières et immobilières. Mais la ville investit et prépare déjà l'après pétrole : dans le futur, Abu Dhabi accueillera des touristes du monde entier et des conventions internationales. Fer de lance de cette politique, la compagnie aérienne Etihad Airways créée en 2003, a pour mission de connecter Abu Dhabi au monde. Sa très forte croissance a un impact important sur l'économie de la ville. Les grands projets d'infrastructure très gourmands en main d’œuvre brassent des centaines de milliers d’expatriés de toutes qualifications attirés par des salaires élevés. La ville investit dans l'éducation, la culture, l'environnement mais aussi dans la sécurité et l'armement, et recrute à prix d'or ingénieurs, enseignants et managers au fort pouvoir d'achat qui dépensent sur place une part importante de leurs revenus, dynamisant l'économie de services.

Abu Dhabi en 2030

Tout le développement actuel de la ville repose sur le plan Abu Dhabi 2030. Créé à partir de la vision du président des Émirats Arabes Unis, Sheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, il dresse les grandes lignes de l’urbanisation, définissant les fonctions de chaque zone (résidentielle, économique, industrielle, loisirs), les hauteurs des bâtiments, les infrastructures de transport sans oublier les composantes environnementale et sociale. Son but est d’accroître le potentiel naturel, humain et culturel d’Abu Dhabi pour l’amener à une mégalopole de trois millions d’habitants économiquement viable dans un futur sans pétrole.

Ce plan met particulièrement l’accent sur le développement touristique et sur la préservation du style de vie traditionnel des émiriens qui, minoritaires dans un pays peuplé à 80% d’immigrés, pourraient voir leur culture se diluer. Le financement est assuré par d’abondants revenus pétroliers mais aussi par la forte attractivité de la place financière dont la stabilité et la prudence de ses dirigeants séduit les investisseurs étrangers du Moyen Orient, d’Afrique et du sous-continent indien.

A voir, A faire à Abu Dhabi

D'un point de vue touristique, Abu Dhabi se visite en quelques jours. Compter une journée pour visiter les attractions le long de la corniche (Emirates Palace, Heritage village, le port aux boutres et le marché aux poissons), quelques heures de shopping dans un mall, la visite de la grande mosquée et une soirée dans un complexe hôtelier comme le Shangri-La. Compter une à deux journées supplémentaires pour la visite du nouveau musée du Louvre, les parcs d’attraction de Yas Island et l'hôpital des faucons. Mais contrairement à Dubaï, Abu Dhabi est une ville paisible où il fera bon flâner le long de la corniche, sur une plage de Saadiyat, dans des restaurants et bars cosy, le tout avec une rare sensation de totale sécurité. En famille ou entre adultes, la ville saura contenter tout le monde pour des courts séjours.

Au-delà, il faudra aller jusqu'à l'incontournable Dubaï, prévoir une excursion dans le désert de Liwa, visiter Al Ain. Mais avant cela, de nombreuses activités s'offrent à vous à Abu Dhabi : du canoë kayak dans la mangrove, un circuit de golf matinal sur Yas Island, une heure d'équitation avec un pur-sang arabe, du wakeboard sur câble à Al Forsan, les fabuleux sushis du Yacht Club, une techno party de 20.000 personnes avec David Guetta, la pool party déjantée de l'hôtel Aloft qui vous fera danser en bikini jusqu’à 4 heures du matin... Une Abu Dhabi étonnamment sportive, culturelle et festive qui pourrait agréablement vous surprendre.

Se déplacer à Abu Dhabi

Le moyen de transport le plus pratique en centre-ville est le taxi. Ils abondent dans les rues, aux sorties des centres commerciaux, des hôtels et des principaux lieux touristiques à toute heure du jour et de la nuit. Facilement reconnaissables à leur livrée grise et leur borne jaune, ils disposent tous d’un compteur et délivrent des reçus. Vous n’aurez en règle générale pas de surprise. Assurez-vous juste que le chauffeur ait bien compris votre destination, de nombreux lieux ayant des sonorités très voisines. Le prix d'une course de 15 minutes en centre-ville coûte entre 20 et 30 dirhams, et compter plutôt 80 dirhams du centre-ville vers l’aéroport ou Yas Island, 250 dirhams pour le centre de Dubaï. Pour commander un taxi appelez le 600535353, il vous en coûtera seulement 5 dirhams de plus.

Abu Dhabi ne dispose pas encore de métro mais son réseau de bus est moderne et accessible aux personnes handicapées et avec des arrêts de bus climatisés sur les grands axes. Les places assises à l’avant sont réservées aux femmes seules, le reste du bus est mixte. Un ticket de but coûte entre 2 et 5 dirhams selon la distance mais il faut avoir un badge . Vous trouverez les plans et informations sur le site du ministère des transports. Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver alors le plus simple est certainement d’en limiter son usage sur les grands axes à partir et vers les principaux terminaux d’Al Whada Mall, Abu Dhabi Mall et Marina Mall.

Louer une voiture est aussi une solution de transport même si elle sera à privilégier (car presque indispensable) pour vous déplacer en dehors de la ville. Les parkings des centres commerciaux sont gratuits mais ne permettent pas un stationnement nocturne. La plupart des hôtels autorisent sans frais supplémentaires le stationnement si vous avez une chambre réservée. Un système de voiturier gratuit est à la disposition des clients des restaurants et bars des complexes hôteliers sous réserve d’avoir consommé (ticket du voiturier à faire tamponner au moment de l'addition). Le parking en ville est payant presque partout (prévoir de constituer un stock de pièces de 1 dirham) avec des zones réservées aux résidents selon les heures du jour et de la nuit. Les contrôles sont fréquents et les amendes transmises électroniquement aux loueurs de voiture. Attention, les radars omniprésents verbalisent excès de vitesse et non-respect des feux de signalisation. Des caméras couvrant le réseau routier quasi intégralement peuvent verbaliser d’autres infractions, et impossible pour les visiteurs d’échapper aux amendes qui sont reportées instantanément sur votre facture de location.

Hôtels à Abu Dhabi

Abu Dhabi a une très belle offre hôtelière très variée et d'un excellent rapport qualité prix. Parcourez nos articles pour avoir toutes les informations utiles pour faire votre choix avant de réserver.

Carte d'Abu Dhabi

Plan d'Abu Dhabi avec les principales attractions touristiques

Plan d'Abu Dhabi avec les principales attractions touristiques ©OpenStreetMap contributors

Sources et notes :